La reine de l’adhérence : l’Opel Insignia Country Tourer dotée d’une transmission intégrale high-tech

  • Sécurité absolue : le système de transmission intégrale intelligent pour une stabilité directionnelle exemplaire et une adhérence exceptionnelle
  • Réactivité absolue : un vecteur de couple pour une distribution idéale à chaque roue arrière
  • Plaisir absolu : le haut-de-gamme Opel avec système 4×4 dans les cols alpins


Le sol est gelé et l’air exhalé des poumons forme de la buée visible. Aussi loin que le regard peut porter, ce n’est que neige. Ce sont les conditions idéales pour se glisser derrière le volant et effectuer quelques tours très rapides – dans le grand froid de l’Autriche. Avis à tous ceux qui veulent s’amuser sur neige et glace : il suffit d’avoir à sa disposition une Opel Insignia Country Tourer dotée d’une transmission intégrale à vecteur de couple. C’est l’engin idéal pour affronter les conditions hivernales de Thomatal, où se déroulent les formations Opel Winter Trainings. Le programme apprend à gérer accélération et freinage, à découvrir les limites de l’adhérence ou à maîtriser les conditions de conduite extrême en toute sécurité. Mais surtout, il permet de se faire un grand plaisir. Tout cela grâce à l’Insignia, le fleuron de la gamme Opel, dans sa version la plus évoluée, l’Insignia Country Tourer, voiture parfaite pour voyager en tout confort.

Avec sa garde au sol surélevée de 25 millimètres et ses moulures de protection, l’Opel Insignia Country Tourer donne envie de quitter la monotonie du bitume pour goûter à des surfaces plus exigeantes. Le secret qui apporte une rare jubilation pour les évolutions dans ces conditions réside dans les entrailles de la voiture : la transmission intégrale Twinster à vecteur de couple. « Le système de transmission intégrale Opel, d’une extrême modernité, se distingue par la remarquable stabilité qu’il apporte en virage et en ligne droite, quel que soit l’état du revêtement rencontré, » assure Andreas Holl, Director Controls and All Wheel Drive Development chez Opel.

Un système 4×4 évolué pour prendre plaisir à rouler quel que soit le temps

La transmission intégrale innovante exploite une technologie sophistiquée : sur le système Twinster à vecteur de couple, un double embrayage remplace le classique différentiel de l’essieu arrière. « Ainsi, le système peut envoyer du couple à l’une ou aux deux roues arrière individuellement en une fraction de seconde, » explique Andreas Holl. Cela signifie que la puissance est transmise en permanence de façon optimale. « Le Twinster offre une plage de distribution du couple extrêmement élevée, allant de 0 Nm sur l’un des côtés à 1.500 Nm sur l’autre. En outre, la répartition de couple peut varier indépendamment du patinage et de la vitesse des roues. Enfin, c’est une solution gain de place : comme les deux embrayages sont disposés en amont des arbres de transmission, il est possible de se passer du différentiel de l’essieu arrière. Ce qui gagne de la place et du poids, » poursuit-il.

Cette technologie permet également à l’Insignia Country Tourer d’être plus vive et plus précise dans les virages. Elle offre une exceptionnelle maîtrise de la trajectoire en gardant un comportement très stable, et impressionne grâce à son exceptionnelle adhérence quelle que soit la surface – et même sur le verglas ou la neige. En règle générale, le système envoie un couple plus élevé à la roue arrière extérieure, ce qui permet de stabiliser le véhicule. L’Insignia aborde les virages avec plus de précision, répondant plus spontanément aux injonctions du conducteur. Le vecteur de couple est un système qui apporte une meilleure sécurité active.

Les participants aux stages Opel Winter Trainings ont l’opportunité d’en faire l’expérience par eux-mêmes. Il leur suffit de désactiver temporairement le vecteur de couple, qui est couplé au système ESP. « La comparaison avant/après est saisissante. Alors que vous aviez tout sous contrôle jusque-là, sans l’appui de la technologie, votre parcours s’arrête au deuxième pylône, » constate Andreas Holl. Et c’est une éventualité qu’évidemment personne ne souhaiterait rencontrer dans la réalité.

Destinée aussi bien aux adeptes du confort qu’à ceux du sport

A la base, se trouve la mécatronique du châssis FlexRide, qui permet cette qualité de comportement capable de s’adapter à toutes les situations. Elle modifie automatiquement le calibrage de la pédale d’accélérateur et les points de passage de la boîte (sur les véhicules équipés de la transmission automatique), en fonction des modes Tour ou Sport sélectionnés par le conducteur. Selon le mode choisi, la gestion rend la direction et la réponse à l’accélérateur plus ou moins directes, et fait aussi varier le seuil d’intervention de l’ESP.

Les conducteurs aimant une conduite dynamique en gardant le bénéfice de l’ESP et de la transmission intégrale peuvent donc sélectionner le mode « Sport ». Dans ce mode, le système autorise une importante prise de mouvement autour de l’axe vertical (amortissement faible du lacet) et contribue par là-même à donner de l’agilité à l’Insignia Country Tourer. Ceux qui préfèrent rouler confortablement sélectionneront au contraire la  touche « Tour ». Le boitier de gestion « Drive Mode Control » est le cerveau du châssis adaptatif. Il analyse en permanence les informations fournies par les capteurs en fonction des réglages choisis, et est ainsi capable d’en déduire le style de conduite adopté par la personne qui se trouve derrière le volant.