Pour les connaisseurs :l’Opel Insignia GSi, une sportive qui se distingue

Nouvelle Opel Insignia GSi : design, développement, habitacle

  • Plus affutée : style sportif pour l’avant et l’arrière, superbes jantes de 20 pouces
  • Incisive : châssis FlexRide et freins Brembo mis au point sur le Nürburgring
  • Efficace : légère, turbo et boite auto huit vitesses à frictions optimisées
  • Accrocheuse : quatre roues motrices à vecteur de couple, pneus sport Michelin
  • Aux petits soins : confort des sièges hautes performances Opel à fort maintien latéral
  • Rapide : la GSi devance l’ancienne OPC plus puissante sur la Nordschleife
  • Au choix : l’Insignia GSi disponible en Grand Sport ou Sports Tourer


Plus affûtée, plus incisive, encore plus efficace : la nouvelle Opel Insignia GSi est un engin sportif pour ceux qui désirent posséder une voiture radicalement différente. Une voiture offrant un plaisir maximal sur tous les types de parcours. Pour cela, elle dispose d’un châssis aux réglages revus dans le sens du dynamisme et d’un niveau particulièrement exceptionnel de grip, grâce au montage en option de pneus hautes performances Michelin sur des jantes de 20 pouces. La transmission intégrale à vecteur de couple est un dispositif unique sur le segment : ainsi, la conduite devient particulièrement réjouissante, et la sécurité est au meilleur niveau. La nouvelle transmission automatique huit vitesses peut être pilotée par l’intermédiaire de palettes au volant – comme sur une voiture de course – pour une conduite encore plus active.

La GSi porte aussi les gènes qui marquent l’actuelle génération d’Insignia, comme la structure allégée, le centre de gravité placé bas et la motorisation 2,0 litres suralimentée. Cela se traduit par un excellent équilibre et un très bon rapport poids-puissance. De telles qualités mécaniques méritent un traitement spécifique à l’extérieur. Avec ses éléments graphiques chromés à l’avant et son aileron offrant plus d’appui sur le train arrière, la GSi est parfaitement en phase avec ses performances. Les sièges hautes performances Opel recouverts de cuir (spécialement développés pour la GSi), le volant sport à jante cuir et le pédalier en aluminium apportent la touche finale. Et les familles peuvent profiter de l’atmosphère régnant à bord de l’Insignia GSi sans devoir abandonner le besoin d’espace et de fonctionnalité : l’Insignia GSi est disponible en berline sportive ou version Sports Tourer, encore plus spacieuse. Les tarifs de l’Insignia GSi Grand Sport démarrent à 46 730 €, ceux de la Sports Tourer à 48 230 € (prix de vente conseillés TTC avec le moteur 20 Turbo 260ch AT8 AWD).

Dans l’Enfer Vert : sur le circuit le plus exigeant du monde

Le travail sur le châssis effectué dans la plus pure tradition Opel a permis d’en faire l’Insignia la plus efficace de toutes. La nouvelle GSi atteint un stade supérieur de sportivité caractérisé par un superbe grip et une tenue de route hyper incisive – qualités que les amateurs de familiales sportives apprécient, et qui se matérialisent aussi quand on voit le chronomètre. « L’architecture légère, l’excellente répartition du châssis doté d’un amortissement piloté hydraulique avec logiciel adapté, la remarquable transmission intégrale ainsi que les pneus performants rendent la GSi aussi précise et incisive que nous voulions qu’elle soit, » a déclaré Volker Strycek après les séances d’essais. C’est à Volker Strycek, Opel Director Performance Cars and Motor Sport, qu’est revenue la charge de mettre au point l’Insignia GSi sur le Nürburgring. « Les résultats parlent d’eux-mêmes. Au volant de la nouvelle Insignia GSi, j’arrive à boucler un tour de la Nordschleife en douze secondes de moins qu’avec la version OPC précédente, pourtant plus puissante. Mais pour cela, je pousse évidemment la voiture dans ses derniers retranchements. Dès que le parcours devient plus exigeant, comme dans les virages ou les tronçons à faible adhérence, c’est-à-dire quand la voiture doit réagir d’une manière particulièrement incisive et précise, la GSi parvient à aller plus vite et se révéle plus facile à contrôler. »

Les derniers réglages de comportement de l’Insignia GSi ont donc été peaufinés sur la mythique Nordschleife, la boucle nord du circuit du Nürburgring. C’est sur le Nürburgring – surnommé « L’Enfer Vert » par le célèbre Jackie Stewart, triple champion du monde de F1 – que les ingénieurs d’Opel ont développé un nouveau châssis pour la GSi. Des ressorts plus courts abaissent l’assiette de la GSi de 10 millimètres et des amortisseurs spéciaux réduisent au minimum les mouvements de la caisse. Les puissants freins Brembo à quatre pistons et la direction déjà directe ont été adaptés en conséquence. L’Insignia GSi est équipée en série du châssis mécatronique FlexRide. Il suffit de quelques fractions de seconde pour qu’il adapte les lois des amortisseurs et de la direction. La gestion prend aussi en charge le calibrage de la pédale d’accélérateur et des points de passage de la boîte automatique huit vitesses. Le conducteur peut choisir entre les modes Standard, Tour et Sport. En fonction du mode choisi, la réponse de la direction et de la pédale d’accélérateur peut être alors encore plus directe. La GSi se distingue par un mode Compétition, activé en actionnant le bouton de l’ESP. Une pression double permet aux conducteurs aguerris d’autoriser plus de dérive et de désactiver l’antipatinage – pour faire par exemple un temps sur la Nordschleife.

Le châssis sport, en association avec l’excellente adhérence des pneus Michelin Pilot Sport 4S et les grandes roues de 20 pouces, donne l’impression que la voiture est soudée à la route. Le dynamisme explosif de la GSi doit beaucoup à la présence conjointe de puissants moteurs suralimentés et du montage en série du système de transmission intégrale à vecteur de couple.

« C’est cette combinaison entre légèreté – en particulier sur l’essieu avant – centre de gravité placé bas, naturel des réactions, bonne puissance sur une large plage du compte-tours et adhérence qui rend la GSi si rapide, » analyse un Strycek enthousiaste. « Elle est l’efficacité pure. Son haut niveau d’adhérence est parfait pour la Nordschleife et rend la voiture réjouissante à conduire tout en se montrant plus sûre sur la voie publique. »

Esprit sport : du nouveau siège hautes performances Opel au ciel de pavillon noir

Les possibilités sportives de l’Insignia GSi sont affirmées par la présence d’éléments graphiques, d’équipements et d’accessoires de haute volée. Un des atouts les plus remarquables de la voiture est le siège sport développé par Opel. Ce siège hautes performances Opel, certifié AGR, conserve les équipements sophistiqués déjà présents sur le siège haut-de-gamme disponible sur l’Insignia. Le siège intégral de la GSi dispose ainsi de la ventilation, du chauffage, du massage et des bourrelets latéraux réglables. Ces équipements sont complétés par un dossier avec appui-tête intégré. En outre, le passage de la ceinture à hauteur des épaules est parfait – ce qui n’est pas évident sur les sièges sport intégraux. Il est possible de choisir entre deux possibilités de cuir premium. Dans les deux cas, un discret logo GSi orne le dossier.

Ces sièges, dont le profil évoque un cobra royal en position dressée, sont réglables électriquement en longueur, en profondeur et en inclinaison. Réglage électrique également pour le gonflage pneumatique du soutien lombaire quatre voies ainsi que pour les bourrelets latéraux. Tous les paramètres de réglages peuvent être enregistrés en appuyant sur le bouton de mémorisation. Seule la profondeur du siège doit être réglée manuellement. La ventilation et le chauffage sont intégrés dans les coussins d’assise et de dossier. En outre, le conducteur bénéficie d’un massage du dos. La réunion de qualités de maintien et de confort fait du nouveau siège hautes performances une offre unique – mis au point au sein du centre d’expertise des sièges de Rüsselsheim.

D’habitude, les constructeurs automobiles achètent leurs sièges sport intégraux auprès d’un fournisseur spécialisé. Mais dans le cas de l’Opel Insignia GSi, la procédure est bien différente. Le Centre de développement technique peut s’appuyer sur des acquits importants sur le plan de la structure des sièges. Dès la genèse de la deuxième génération de l’Insignia, les ingénieurs avaient pensé à un système modulaire de sièges, le modèle intégral hautes performances étant l’aboutissement de cette idée. C’est pourquoi il a été possible de conserver toutes les fonctions de confort sur la déclinaison la plus sportive du siège. De plus, le fait de développer le siège en interne a permis à Opel de soigner certains détails du design : ainsi, les ouvertures laissant passer les brins de ceinture de sécurité dans le dossier adoptent exactement le même dessin que les entrées d’air à l’avant de l’Opel Insignia GSi, preuve supplémentaire de l’aboutissement du design.

La structure de base du siège hautes performances est également signée Opel. Les principaux éléments en acier sortent de l’usine de Kaiserslautern. Le regroupement du développement et de la production du nouveau siège baquet se traduit également par un gain de poids significatif. Le siège sport de la Corsa OPC, dont la commercialisation remonte à quelques années, pèse par exemple 28 kg – et encore, sans les fonctions de confort disponibles sur la GSi. Pour sa part, avec toutes ses fonctions, le nouveau siège intégral de l’Opel Insignia GSi limite son poids à 26 kg.

Le volant sport à méplat en cuir, les pédales aluminium et le ciel de toit noir renforcent l’atmosphère sportive régnant dans le cockpit et se diffusant dans tout l’habitacle.

Débridée mais pratique : le pari réussi de l’Opel Insignia GSi

Côté extérieur, l’Insignia GSi Sport Tourer évoque la sportivité avec ses éléments graphiques chromés prenant place à l’avant, d’élégantes sorties d’échappement et – en option sur la version Grand Sport – un aileron arrière proéminent pour donner l’appui nécessaire à l’essieu arrière. Mais côté habitacle, elle sait rester particulièrement pratique. Elle offre beaucoup d’espace et de confort, allant de pair avec des équipements devenus des standards chez Opel, comme les systèmes multimédia ultramodernes IntelliLink ou la remarquable connectivité OnStar[1].

Comme sur la version normale, le compartiment à bagages du Sports Tourer GSi offre un remarquable volume de chargement variant de 560 à 1.665 litres ; la banquette repliable 40/20/40 proposée en série permet de multiplier les configurations de l’espace de chargement. Afin de rendre le chargement le plus facile possible, le hayon mains-libres s’ouvre et se referme sans avoir à toucher la voiture, d’un simple balayage du pied sous le pare-chocs arrière. Le conducteur d’une Insignia GSi peut aussi profiter d’équipements sophistiqués qui vont du révolutionnaire système d’éclairage matriciel IntelliLux LED® à l’alerte anticollision avant avec détection des piétons et freinage d’urgence automatique. Une offre qui permet de faire de la nouvelle Insignia Grand Sport GSi une exceptionnelle berline sportive, et du Sports Tourer GSi un break hyper performant, mais qui sait rester pratique, sûr et confortable pour toute la famille.

Une lignée de 34 ans : les modèles Opel GSi

L’Insignia GSi s’inscrit dans une longue tradition de voitures sportives d’Opel dénommées GSi. Les premières à susciter l’engouement ont été en 1984 la Manta GSi et la Kadett GSi (1,8 litres de 115 ch). Quatre ans seulement plus tard le moteur 2,0 litres 16 soupapes à DACT faisait son apparition dans la Kadett 2.0 GSi 16V où il délivrait 150 ch. La première Astra a également disposé de ce moteur, avant d’être rejoint en 1993 par une variante 1,8 litre 125 ch dans l’Astra GSi. Les différentes générations de Corsa ont également fait honneur à l’appellation GSi, en commençant par la Corsa A de 100 ch (1988), devenue depuis une young timer très recherchée. La fin (provisoire !) de la série a été la Corsa D sortie en août 2012.

 

[1] Les services d’OnStar (sauf Wifi) nécessitent d’avoir un abonnement activé auprès d’OnStar Europe Ltd. Les services de la borne haut-débit Wifi nécessitent de designer un opérateur de réseau. Le service est payant après les périodes d’essai gratuites. Tous les services sont dépendants de la couverture réseau. Consulter opelonstar pour les exclusions de service et les tarifs.