8ème Bodensee Klassik : les légendaires Opel de rallye au départ

  • Les années 1970 : Kadett « Kulläng » et Opel Commodore GS/E
  • Les années 1980 : la légendaire Ascona 400 et la Corsa Cup
  • De grands noms : la star TV Florian Bartholomäi et le pilote Jockel Winkelhock
  • Opel Motorsport : un 50ème anniversaire toujours sous le signe du rallye

La Bodensee Klassik 2019 débutera le 2 mai à 17 heures par un prologue à Friedrichshafen. Vendredi (étape 1, Bregenz-Reutte-Bregenz) et samedi (étape 2, Bregenz-Ravensburg-Bregenz), 180 anciennes dans un état exceptionnel couvriront au total 530 kilomètres à travers le Vorarlberg, le Tyrol, l’Allgäu et la Haute-Souabe. Cette année les plus fameuses des Opel de rallye seront de la fête. L’Ascona B 400 – le même modèle que celui piloté par Walter Röhrl et Christian Geistdörfer et qui leur a permis de devenir Champions du monde de rallye en 1982 – sera accompagné par de célèbres anciennes comme la Kadett « Kulläng » et la Commodore Irmscher. Les cockpits seront occupés par de grands noms : Jockel Winkelhock, ambassadeur de la marque Opel et vainqueur au Mans, pilotera une Kadett C GT/E, l’acteur Florian Bartholomäi conduira une Corsa A Cup de 1983 et Harald Hamprecht, Vice President Communications d’Opel, sera au volant d’une Commodore B GS/E de 190 ch.

Les Opel anciennes présentes au rallye

  • Opel Kadett B « Kulläng » (106 ch), millésime 1971
  • Opel Commodore B GS/E (190 ch), millésime 1972
  • Opel Kadett C GT/E (160 ch), millésime 1978
  • Opel Ascona B 400 (240 ch), millésime 1981
  • Opel Corsa A Cup (83 ch), millésime 1983
  • Opel Kadett E GSi (115 ch), millésime 1985

En outre, une Opel de compétition datant de 1903, une version grand tourisme de la Manta A et une Opel Insignia Grand Sport 4×4 de 210 ch  seront exposées devant le Bregenz Festspielhaus. Il s’agit d’une version exclusive de l’actuel haute-de-gamme Opel en livrée jaune, couleur légendaire des voitures de rallye de Rüsselsheim.

« La Bodensee Klassik est toujours un moment fort pour Opel – en particulier cette année, où nous célébrons nos 120 ans de production automobile. Car c’est dès mai 1899 que nous sommes entrés dans le sport automobile. C’est l’Opel Patentmotorwagen « System Lutzmann » qui fut la première Opel à participer à une course de voitures, » rappelle Harald Hamprecht.

120 ans de production et de course automobile, 50 ans d’Opel Motorsport

En 1966, Opel présentait la version rallye de la Kadett. Dans les années 1960 et début des années 1970, la Kadett B a été la voiture qui a marqué le monde du rallye. En 1969, première apparition d’Opel Motorsport, en tant qu’équipe usine au Monte Carlo – 50 ans déjà. Cette année-là, une Kadett B 1900 l’emportait en Groupe 1. En 1973, encore jeune espoir, Walter Röhrl participait pour la première fois au rallye Monte Carlo au volant d’une Commodore B GS/E Irmscher. Tout juste un an plus tard, avec pour copilote Jochen Berger, Röhrl décrochait le titre de Champion d’Europe des Rallyes au volant d’une Ascona A.  En 1975, ils emportaient leur première épreuve du championnat du monde au Rallye de l’Acropole en Grèce, à bord de la même voiture. En 1979, Jochi Kleint et Gunter Wanger devenaient Champions européens des rallyes. Leur voiture était une Ascona B de 186 ch, qui donna la base de l’Ascona 400. En 1982, Walter Röhrl remportait le championnat du monde avec Christian Geistdörfer à ses côtés, justement au volant d’une Opel Ascona B 400. Depuis 2015, Opel Motorsport a remporté quatre fois le championnat européen des rallyes Junior avec l’ADAM R2 de 190 ch. Cette année, la ADAC Opel Rallye Junior Team va chercher à décrocher son cinquième titre de suite en FIA ERC3 Junior Championship.

Grands noms, gros succès, des performances de légende

La plus ancienne Opel présente sur le plateau de la Bodensee Klassik est la Kadett B 1900 Rallye de 1971, ancienne voiture de fonction du pilote suédois d’usine Opel Anders Kulläng. Dans cette version « Sprint » de 106 ch, la Kadett était la voiture idéale en sport amateur. La Commodore B GS/E de 1972 était totalement différente : comme ce modèle, le plus puissant de la gamme Commodore, n’était pas encore homologué au moment du Rallye Monte-Carlo, Walter Röhrl et Jochen Berger ont été obligés de courir en tourisme spécial. La Kadett C GT/E 160 ch de 1978, voiture de rallye groupe 1 qui a remporté le plus de succès à son époque, sera emmenée par un professionnel, pilote renommé en grand tourisme et ambassadeur de la marque Opel, Jockel Winkelhock. Et si les vieilles gloires sont honorées aujourd’hui, les jeunes talents ont toujours aussi été la préoccupation de la marque de Rüsselsheim. Il y a 40 ans, Opel pensait à eux en donnant naissance à la Kadett Cup destinée à promouvoir les pilotes amateurs. Les voitures sont devenues des Kadett C et D, puis en 1983 est apparue la Corsa A 83 ch qui devenait la monture officielle de l’ONS Opel Junior Cup en rallye et sur circuit. Une taille et pas mal de chevaux de plus : l’Opel Kadett E GSi. Sepp Haider et son copilote Ferdi Hinterleitner ont remporté le Championnat allemand des rallyes en 1989 en à bord d’une Kadett Groupe A.

Opel permet aujourd’hui aux jeunes pilotes de faire éclore leurs talents au sein de l’ADAC Rallye Cup, à bord de la version Cup 140 ch de l’ADAM. Le lauréat de la Coupe emporte un prix intéressant en numéraire, et se voit offrir pour la saison suivante le volant d’une ADAM R2 avec un stock de pièces de rechange. Opel aide aussi tous les participants à la Coupe en proposant sur place un service technique et logistique et un pack de démarrage pour les nouveaux venus.

Pour la saison 2021, Opel va développer une nouvelle R2 basée sur la Corsa à venir, qui sera destinée au championnat d’Europe ainsi qu’à la clientèle internationale de voitures de sport. Le constructeur automobile a une longue et riche tradition de présence dans le sport automobile, et reste pleinement engagé dans cette direction pour le futur.