Nouveau bloc diesel pour l' Opel Zafira Tourer

Nouveau diesel pour l'opel Zafira tourer

L’Opel Zafira Tourer dispose désormais d’un nouveau bloc diesel:

le 1.6 CDTI ecoFLEX de 120 chevaux.

Un an après avoir intégré le 1.6 CDTI Ecotec (136 chevaux et 320 Nm de couple) à sa gamme de motorisations, l’Opel Zafira Tourer reçoit aujourd’hui un autre bloc diesel de nouvelle génération: le 1.6 CDTI ecoFLEX !

Annoncé comme particulièrement discret par Opel, ce moteur est équipé en série d’un système Start/Stop et reçoit également une boîte manuelle six vitesses à faible coefficient de friction ainsi qu’un système de récupération d’énergie au freinage. Développant 120 chevaux, il revendique à bord du monospace une consommation de 4,5 l/100 km en cycle mixte et annonce des émissions de CO2 limitées à 119 g/km.

A partir de 27.600€

Désormais, la gamme diesel du Zafira Tourer se compose donc des deux 1.6 CDTI précédemment cités, du 2,0 litres CDTI de 110 et 165 ch ainsi que d’une « version haut de gamme » bi-turbo délivrant 195 équidés. L’offre essence est elle constituée du 1,4 litre Turbo de 120 ch et 140 ch.
La version de base de l’Opel Zafira Tourer, en finition Edition et équipée du nouveau 1.6 CDTI ecoFLEX, est dès à présent disponible à partir de 27.600 euros.
A noter qu’en plus de l’arrivée de cette nouvelle motorisation, le monospace allemand profite aussi désormais de la configuration sept places de série.

Lancement de l’Opel Adam Rocks

photo-service-de-presse

Montrée il y a quelques mois au Salon de Genève, l’Opel Adam Rocks vient de commencer sa commercialisation, avec l’ouverture des carnets de commandes et l’annonce de ses différents prix. Version sensiblement aventurière de la mini-citadine allemande, l’Adam Rocks se différencie particulièrement grâce à ses élargisses d’ailes noirs, son toit ouvrant en toile et ses énormes jantes de 17 pouces. Agréable, l’auto sera fourni avec deux motorisation lors de sa sortie hexagonal : un 4 cylindres en ligne de 87 ch affiché à 17 450 € et un 3 cylindres en ligne de1 litres annonçant tout de même 115 ch et un tarif de 19 650 €. Notez que, comme sur la version classique de l’Adam, les possibilité de personnalisation de l’Adam Rocks sont infinies.

photo-service-de-presse (1)

Nouveau Kia Sorento 2015

Kia Sorento vue arriere

Dans un situation favorable aux modèles compacts, le Kia Sorento, avec ses 4,69 mètres et son unique diesel de 197 chevaux présenté à 43.640 euros, est renié de plus en plus, accédant des ventes anecdotiques en France (191 unités en 2013, -63 %) malgré seulement 5 années d’existence. Heureusement pour le SUV coréen – âgé de seulement 5 ans -, la nouvelle génération arrive.

Découvrez en Vidéo le teaser du SUV

Kia augmente ses ventes mondiales de 4,3% au premier semestre 2014

Kia Sportage

Kia a vendu 1,4 millions de véhicules dans le monde (dont 22,6% en Chine) tout au long du 1er semestre de 2014 (+4%).
Kia Motors Corporation a annoncé que, pour ces 6 premiers mois de 2014, leurs ventes mondiales ont obtenues 1 442 851 unités (+4,3%). C’est grace la Chine (+12% à 326 108 unités) et également à l’Amérique du Nord (+6,5% à 334 357 unités). En Europe, la progression demeure maigre (+1,3% à 300 383 unités).
La Rio est le modèle vainqueur de la marque au niveau international
La communication « corporate » kia met en avant la Rio, qui a connu le plus grand triomphe à l’export depuis la Corée ces six premiers mois de 2014 (Le modèle se nomme ‘K2’ en Chine) avec 247 388 unités vendues. La Cerato du segment C (aussi appelée ‘Forte’ ou ‘K3’ sur divers marchés) est le 2ème modèle le plus vendu avec 219 484 unités, suivie du SUV compact Sportage, de la berline Optima du segment D et du crossover citadain Soul avec 209 045, 133 370 et 97 114 unités, respectivement.
En fait, en Europe, près de 90% des ventes proviennent de la production européenne.

 

Opel Insignia Country Tourer : loi de la traction

Opel Insignia Country Tourer

Initialement déclinée en stricte version 4 roues motrices, l’Opel Insignia Country Tourer est passée en mode deux roues motrices

Commercialisée à son lancement en déclinaison dotée de la transmission intégrale, histoire de mieux soigner l’image de l’auto, l’Opel Insignia Country Tourer, le break baroudeur (et pas que), abandonnait récemment cette offre pour passer en mode deux roues motrices.

Cette version traction est aujourd’hui commercialisée. L’offre s’articule pour l’heure strictement autour du  moteur turbo diesel 2.0 litres de 163 ch couplé à la boîte de vitesses manuelle à six rapports. La dotation est identique à la version quatre roues motrices ((sellerie en cuir ventilé, jantes alliage 18’’, projecteurs au xénon AFL+, clef Opel mains libres, etc).

Ce respectivement à 4,5 l/100 km/, 119 g/km de CO2 et un ticket d’entrée inférieur à la barre des 40 000 euros (39 230 €). En clair, en configuration deux roues motrices, l’Opel Insignia Country Tourer réclame 2 550 € de moins que la quatre roues motrices tout en s’affranchissant du malus.

Opel Insignia Country Tourer

Paris 2014 : Opel Corsa E

Chose promise, chose due. En ce début du mois de juillet, Opel soulève le voile sur la 5 génération de la Corsa. Une avant premiere dans les allées du prochain Mondial de l’Automobile de Paris. La relève est donc prévue.

L’Opel Corsa E est révélée par le constructeur au Blitz. Une 5ème génération jouissant d’un châssis moderne (encore fourni en versions Sport ou Confort) et direction renouvelée. « Le châssis ne reprend pas un seul élément de la Corsa actuelle », avance ainsi le constructeur allemand détaillant spécialement un « centre de gravité abaissé de 5 millimètres, un berceau avant plus rigide et une nouvelle géométrie de suspension avec un nouveau porte-fusée ».

Au niveau mécanique, on retrouvera le compact 3 cylindres 1,0l DISI en version de 115 ch et 170 Nm avec système Start & Stop. L’offre s’articule aussi autour d’un nouveau 1,4 l Turbo de 100 ch et 200 Nm de couple, des blocs atmosphériques 1,2 et 1,4 litre revus et conformes à Euro 6 et anciens 1.3 l CDTI de 75 ch et 95 ch retravaillés pour se conformer aux normes Euro 6. Ces différentes mécaniques sont jumelées à une nouvelle boîte manuelle six rapports ou transmission automatique six vitesses de nouvelle génération.

Présentation publique programmée lors du Mondial de l’Automobile de Paris. Coup d’envoi de la production en Espagne (Saragosse) et en Allemagne (Eisenach) avant la fin de l’année.

Opel-Corsa-289641 Opel-Corsa-289622 Opel-Corsa-292123

Opel Adam 2014 : un nouveau moteur essence 3 cylindres turbo

Suivant ses rivales, l’Opel Adam changera au Salon de Genève son moteur essence 1,4 litre par un plus sobre et plus puissant 3 cylindres turbo 1,0 litre décliné en puissance 90 et 115 chevaux.

Des moteurs bien plus énergiques

Les moteur 3 cylindres essence prennent doucement le pouvoir chez les petites voitures. Peugeot 108 ou 208, les Renault Clio IV et Nouvelle Twingo, Citroën C1, Ford Fiesta ou Focus, Volkswagen up! et Polo, nouvelle MINI, voire BMW Série 2 Active Tourer, cette architecture moteur arrivera très bientôt dans la gamme Opel, à débuter par la petite urbaine Adam, à l’occasion du Salon de Genève 2014 (6-16 mars).

Développé par le constructeur, le nouveau bloc 3 cylindres 1,0 litre turbo baptisé « ECOTEC » se placera facilement sous le petite capot de l’Adam, et se fournira en deux modèles : 90 chevaux et 115 chevaux supplantant l’actuel bloc atmosphérique toujours disponible en versions 87 et 100 ch. Le couple moteur est similaire sur les deux modèles, culminant à 166 Nm au-delà de 1.800 tr/min, une nouvelle boîte manuelle 6 rapports 30% plus légère venant se fondre au tout.

Un peu de sobrièté !

La consommation est pareillement similaire sur les deux versions, de 4,3 l/100 km, soit parfaitement en deçà des 5,1 et 5,5 l/100 km requis en moyenne par les moteurs atmosphériques. Les rejets de CO2 sont indiqués à 99 g/km en moyenne (pas de bonus), contre 119 et 129 pour le 1,4 litre.

Opel n’a pas révélé les tarifs de ce nouveau moteur 3 cylindres 90/115 chevaux essence, qui iront lutter avec les 3 cylindres des nouvelles Renault Twingo et C1/108/Aygo. Ils sont malgré cela attendus autour de 15.000 euros (90 ch) et 17.000 euros (115 ch).

Le 1,6l CDTI à l'interieur de l’Opel Astra GTC

Il y a quelques jours, Opel introduisait un nouveau petit moteur diesel à l’intérieur de l’Opel Meriva. Le constructeur divulgue actuellement que l’Opel Astra GTC s’enrichit du moteur 1,6l CDTI en deux échelons de puissance.
Proposé en 110 et 136 chevaux, le nouveau moteur 1,6l CDTI prend place à l’interieur de l’Opel Astra GTC et vient remplacer le 1,7l CDTI. Avec ses 6 chevaux supplémentaires par rapport à l’ancienne génération, la version 136ch est encore plus économique grâce au système Stop&Start et à la boîte de vitesses à 6 rapports repensée.

Opel Astra GTC 1.6l

Opel Astra GTC 16l CDTI 02 Le 1,6l CDTI dans lOpel Astra GTC

Le moteur 1,6l CDTI de 110ch ne consomme que 3,9l aux 100 km alors que la déclinaison 136ch ne demande que 4,1l aux 100 km soit un rejet de CO2 estimés à 104 g par km pour le 110 ch et 109 g par km pour le 136 ch. A noter, enfin, l’Opel Astra GTC équipée de la version 136 ch tombe le 0 à 100km/h en 10,2s et sa vitesse monte à 198km/h.

Moteur de l'Opel-Astra-GTC-1.6