L’impression de l’outillage en 3D au service de la production chez Opel

Pour certains, c’est une technologie qui est encore du domaine du futur. Mais chez Opel, c’est déjà une réalité qui fait partie du quotidien : l’outillage réalisé en impression 3D prend de plus en plus d’importance dans la production. A Rüsselsheim, une équipe de six personnes dirigée par l’ingénieur en Simulation virtuelle Sascha Holl imprime des outils de montage en plastique qui seront utilisés dans les usines Opel en Europe. Moins chers et plus rapides à produire, ces outils sont utilisés à Eisenach pour l’assemblage de l’ADAM et du nouvel ADAM ROCKS. Ce n’est encore qu’un début : les spécialistes d’Opel pensent que l’utilisation d’outils réalisés à partir d’une imprimante 3D va continuer à se développer. « A l’avenir, de plus en plus d’outils de montage 3D seront intégrés dans le processus de production, » pronostique Sascha Holl.

Impression 3D Opel ADAM Rocks

Dans la production de l’ADAM ROCKS, qui sera lancé en septembre, le constructeur utilise à Eisenach un gabarit de montage – un cadre rigide spécifique – réalisé à l’aide d’une imprimante 3D qui sert à mettre en place le logo du nom du véhicule sur la vitre latérale. Et pour le pare-brise, on utilise de même un guide imprimé en 3D pour simplifier le processus de montage et garantir la précision du montage. D’autres outils créés en impression 3D sont encore utilisés pour fixer le seuil chromé dans les embrasures de portes de l’ADAM ROCKS, ou pour monter le toit en toile Top Swing offert en série. Quelque 40 pièces servant à faciliter le montage ou gabarits d’assemblage sont ainsi utilisées à Eisenach.

impression-3d-adam-rocks-02

Cet outillage a été mis au point sur ordinateur pendant la phase de développement de l’ADAM ROCKS. « Cela nous permet de procéder à des adaptations rapides des pièces. Si quelque chose change sur le véhicule, nous pouvons facilement modifier l’outil en quelques simples clics, » explique Sascha Holl. « Le processus d’impression 3D nous permet de produire toutes les formes imaginables. Contrairement au système traditionnel de fabrication, nous n’avons aucune limite. »

Nouveau Kia Sorento – Salon Paris 2014

Quelques images du Nouveau Kia Sorento – Salon Paris 2014 Nouveau kia Sorento

Kia nous fait languir ! Aujourd’hui, la marque coréenne dévoile uniquement le design extérieur du nouveau Sorento, avec seulement trois images.

Nouveau kia Sorento

Kia semble apprécier le Mondial de l’Automobile. La marque coréenne ne vient jamais les mains vides à Paris. En 2006 et 2008, elle a présenté les premières générations de la Cee’d et du Soul. En 2010, elle a dévoilé un concept, le Pop, et en 2012 elle a lancé le nouveau Carens. Cette année, la presse et le grand public se presseront sur le stand de la firme asiatique pour découvrir le tout nouveau Sorento. Ce qu’il faut savoir c’est que le Sorento est avant tout destiné au marché nord américain. Il aurait donc pu faire ses débuts à Los Angeles en novembre ou à Detroit en janvier. Voilà qui prouve à ceux qui en doutaient que Paris est un Salon international !

Alors quoi du neuf sur ce nouveau Kia sorento

On retrouve l’incontournable calandre nez de tigre, dont le contour chromé rejoint des phares très étirés. Comme sur l’ancienne génération, le bouclier intègre des optiques additionnelles. Le Sorento garde des flancs légèrement creusés, une troisième vitre latérale pointue et des feux qui débordent sur le hayon. Le Sorento troisième du nom mesure 4,78 mètres de longueur, c’est 10 cm de plus que l’ancien modèle. L’empattement gagne 8 cm, ce qui devrait profiter aux jambes des passagers assis sur la banquette arrière. De gros progrès sont attendus à bord en termes de présentation et de finition. La marque n’a pour le moment donné aucune information sur la technique. On devrait en savoir plus d’ici la fin du mois. Une révélation complète de l’auto est prévue dans son pays d’origine.

Nouveau Kia Sorento

Croquis de l'habitacle Nouveau Kia Sorento

Dessin de l'habitacle du nouveau Kia sorento
Après les croquis du design extérieur, Kia dévoile maintenant les premiers dessins de l’habitacle de son prochain Sorento. Le SUV sera au Mondial de l’Auto.

Après nous avoir dévoilé les grandes lignes de son design via la parution de premiers croquis, le constructeur sud-coréen nous donne aujourd’hui à voir, toujours en dessin, l’habitacle de son grand SUV

Et comme l’extérieur, l’intérieur du véhicule s’annonce plutôt réussi et élégant. Pour cette troisième génération, Kia a en effet voulu effectuer un pas vers le luxe en privilégiant les technologies de pointe et les matériaux de haute qualité et doux au toucher.

Epuré et spacieux

Résultat, les lignes apparaissent fluides et épurées tandis que la planche de bord, moderne et enveloppante, vient souligner la largeur de la cabine du nouveau kia Sorento, qui semble du même coup bien plus spacieuse qu’auparavant. A noter, la présence d’un grand écran infodivertissement au centre du tableau de bord.

Pour le moment, Kia n’a livré aucun autre détail sur cet habitacle ni aucune indication sur la technique et la mécanique du véhicule. Il faudra donc patienter encore un peu pour en apprendre davantage.

Nouveau bloc diesel pour l' Opel Zafira Tourer

Nouveau diesel pour l'opel Zafira tourer

L’Opel Zafira Tourer dispose désormais d’un nouveau bloc diesel:

le 1.6 CDTI ecoFLEX de 120 chevaux.

Un an après avoir intégré le 1.6 CDTI Ecotec (136 chevaux et 320 Nm de couple) à sa gamme de motorisations, l’Opel Zafira Tourer reçoit aujourd’hui un autre bloc diesel de nouvelle génération: le 1.6 CDTI ecoFLEX !

Annoncé comme particulièrement discret par Opel, ce moteur est équipé en série d’un système Start/Stop et reçoit également une boîte manuelle six vitesses à faible coefficient de friction ainsi qu’un système de récupération d’énergie au freinage. Développant 120 chevaux, il revendique à bord du monospace une consommation de 4,5 l/100 km en cycle mixte et annonce des émissions de CO2 limitées à 119 g/km.

A partir de 27.600€

Désormais, la gamme diesel du Zafira Tourer se compose donc des deux 1.6 CDTI précédemment cités, du 2,0 litres CDTI de 110 et 165 ch ainsi que d’une « version haut de gamme » bi-turbo délivrant 195 équidés. L’offre essence est elle constituée du 1,4 litre Turbo de 120 ch et 140 ch.
La version de base de l’Opel Zafira Tourer, en finition Edition et équipée du nouveau 1.6 CDTI ecoFLEX, est dès à présent disponible à partir de 27.600 euros.
A noter qu’en plus de l’arrivée de cette nouvelle motorisation, le monospace allemand profite aussi désormais de la configuration sept places de série.

Lancement de l’Opel Adam Rocks

photo-service-de-presse

Montrée il y a quelques mois au Salon de Genève, l’Opel Adam Rocks vient de commencer sa commercialisation, avec l’ouverture des carnets de commandes et l’annonce de ses différents prix. Version sensiblement aventurière de la mini-citadine allemande, l’Adam Rocks se différencie particulièrement grâce à ses élargisses d’ailes noirs, son toit ouvrant en toile et ses énormes jantes de 17 pouces. Agréable, l’auto sera fourni avec deux motorisation lors de sa sortie hexagonal : un 4 cylindres en ligne de 87 ch affiché à 17 450 € et un 3 cylindres en ligne de1 litres annonçant tout de même 115 ch et un tarif de 19 650 €. Notez que, comme sur la version classique de l’Adam, les possibilité de personnalisation de l’Adam Rocks sont infinies.

photo-service-de-presse (1)

Nouveau Kia Sorento 2015

Kia Sorento vue arriere

Dans un situation favorable aux modèles compacts, le Kia Sorento, avec ses 4,69 mètres et son unique diesel de 197 chevaux présenté à 43.640 euros, est renié de plus en plus, accédant des ventes anecdotiques en France (191 unités en 2013, -63 %) malgré seulement 5 années d’existence. Heureusement pour le SUV coréen – âgé de seulement 5 ans -, la nouvelle génération arrive.

Découvrez en Vidéo le teaser du SUV

Kia augmente ses ventes mondiales de 4,3% au premier semestre 2014

Kia Sportage

Kia a vendu 1,4 millions de véhicules dans le monde (dont 22,6% en Chine) tout au long du 1er semestre de 2014 (+4%).
Kia Motors Corporation a annoncé que, pour ces 6 premiers mois de 2014, leurs ventes mondiales ont obtenues 1 442 851 unités (+4,3%). C’est grace la Chine (+12% à 326 108 unités) et également à l’Amérique du Nord (+6,5% à 334 357 unités). En Europe, la progression demeure maigre (+1,3% à 300 383 unités).
La Rio est le modèle vainqueur de la marque au niveau international
La communication « corporate » kia met en avant la Rio, qui a connu le plus grand triomphe à l’export depuis la Corée ces six premiers mois de 2014 (Le modèle se nomme ‘K2’ en Chine) avec 247 388 unités vendues. La Cerato du segment C (aussi appelée ‘Forte’ ou ‘K3’ sur divers marchés) est le 2ème modèle le plus vendu avec 219 484 unités, suivie du SUV compact Sportage, de la berline Optima du segment D et du crossover citadain Soul avec 209 045, 133 370 et 97 114 unités, respectivement.
En fait, en Europe, près de 90% des ventes proviennent de la production européenne.

 

Opel Insignia Country Tourer : loi de la traction

Opel Insignia Country Tourer

Initialement déclinée en stricte version 4 roues motrices, l’Opel Insignia Country Tourer est passée en mode deux roues motrices

Commercialisée à son lancement en déclinaison dotée de la transmission intégrale, histoire de mieux soigner l’image de l’auto, l’Opel Insignia Country Tourer, le break baroudeur (et pas que), abandonnait récemment cette offre pour passer en mode deux roues motrices.

Cette version traction est aujourd’hui commercialisée. L’offre s’articule pour l’heure strictement autour du  moteur turbo diesel 2.0 litres de 163 ch couplé à la boîte de vitesses manuelle à six rapports. La dotation est identique à la version quatre roues motrices ((sellerie en cuir ventilé, jantes alliage 18’’, projecteurs au xénon AFL+, clef Opel mains libres, etc).

Ce respectivement à 4,5 l/100 km/, 119 g/km de CO2 et un ticket d’entrée inférieur à la barre des 40 000 euros (39 230 €). En clair, en configuration deux roues motrices, l’Opel Insignia Country Tourer réclame 2 550 € de moins que la quatre roues motrices tout en s’affranchissant du malus.

Opel Insignia Country Tourer